Finance

Les récentes crises successives ont obligé les entreprises à réaliser de gros progrès d’organisation, de réductions des coûts, de gains de productivité.

Dans cette démarche, les services financiers ont été en première ligne dans la réduction de la dette, la mise en place de process plus efficaces, de reportings, de gestion du cash,… avec le directeur financier en chef d’orchestre dont le rôle n’a cessé d’évoluer et de se complexifier au cours de ces dernières années.

L’activisme des actionnaires, des règlementations toujours plus complexes, une internationalisation du business, le fait qu’il doit être désormais multi facettes, obligent le directeur financier à gérer sa carrière différemment.

En effet, le financier d’entreprise doit s’intéresser au-delà de la technique financière et comptable pure, à de nombreux nouveaux sujets : le client, le digital, le big data, la démographie, les réseaux sociaux,… Sur ce dernier sujet, le directeur financier doit comprendre jusqu’où il peut aller dans sa quête d’économie d’impôts afin que ce soit acceptable socialement et par les consommateurs.

D’un technicien pur, le financier est devenu un homme multi-tâches possédant de l’empathie pour comprendre et convaincre, ainsi que des capacités commerciales et d’analyses stratégiques.

Ainsi, le directeur financier du futur s’occupera moins du reporting et de la comptabilité, pour se focaliser sur la transformation du business, sa croissance interne et externe et la recherche de nouveaux moyens de financement, devenant alors le véritable business partner du CEO, un architecte stratégique du business, véritable accélérateur de performance.

Le nouveau directeur financier 3.0 va s’appuyer sur une équipe forte dans un nombre varié d’expertises, favorisant l’apparition de nouveaux candidats qui n’ont pas forcément un diplôme d’expertise comptable ou financière, mais plutôt quelqu’un qui aura surtout des qualités d’intelligence émotionnelle (comme l’empathie) et une capacité à communiquer avec les médias (pour les plus grosses entreprises).

En somme, les directeurs financiers devront acquérir une gamme de spécialisations importantes : gestion de trésorerie, fiscalité,… mais aussi tenter des expériences connexes : commerciales, voire marketing afin de parfaire leur futur rôle de co-business leader du CEO.

En conclusion, le directeur financier et certains de ses collaborateurs doivent réaliser le grand écart : d’un côté, ils devront protéger les actifs de l’entreprise, respecter la conformité avec les différentes régulations financières, tenir la comptabilité et renseigner de façon transparente le board et les investisseurs sur les différents risques. D’autre part, ils doivent fournir au business toute une variété de KPI’s, de reporting, d’analyses financières, de planning et de budgeting,… et enfin, et c’est probablement là le véritable challenge, car cela fait appel à d’autres qualités: Il est de plus en plus demandé aux directeurs financiers d’être des stratèges, des business partners, d’être capable d’influencer le futur de leur entreprise et de la transformer au rythme des innovations.

Les financiers qui ont ce genre de profil sont rares sur le marché et de plus en plus recherchés, ce qui nécessite donc de mettre en œuvre des stratégies de chasse de têtes complexes et internationales, ce que nous réalisons régulièrement pour nos clients.

Secteur d’expertise: Fabrication, Automobile, Commerce de détail, FMCG, Secteur des Services, Nouvelles Technologies, Consulting, Energies, Santé, Tel-Co, Matériaux de Construction, Construction, Hôtellerie, Immobilier, Luxe, Transport, etc.

 

Ressources Humaines

Les RH sont sans doute l’une des fonctions qui a le plus évolué dans l’entreprise au cours des 15 dernières années.

En effet, le rôle des RH auparavant était bien souvent cantonné au recrutement et à l’administration du personnel, la dimension stratégique RH étant complètement occultée. Nous pouvons dire aujourd’hui qu’en matière RH, nous sommes passés de l’intendance au stratégique avec la gestion des compétences, la conduite du changement, la fidélisation et la mobilité des ressources humaines,….

L’avènement de la technologie mobile, de la « on demand economy », et de la mondialisation font que les salariés, quelque soit leur âge ont l’exigence de vivre des vies personnelle et professionnelle alignées. Ils vivent par exemple de moins en moins bien le fait d’être équipé de vieux ordinateurs fixes et d’être souvent limité dans leur accès internet professionnel !

L’entreprise doit devenir un lieu d’expérience où le salarié va trouver du sens. C’est pour cette raison, par exemple, que le Chief Human Resources Officer de Airbnb a changé de titre pour celui de Chief Employer Officer.

Les entreprises deviennent de plus en plus adaptables, et ce de plus en plus rapidement, elles sont centrées sur le client. La RH doit suivre ce mouvement et à la même vitesse. Le DRH doit être à la fois le meilleur avocat et le meilleur mentor de la transformation de l’entreprise et de la mise en place des innovations éventuelles. Il doit accompagner avec succès ce changement au travers des valeurs, des visions de l’entreprise, des objectifs et surtout donner du sens à l’organisation.

Le DRH doit aussi devenir un véritable business partner s’il veut rester membre du conseil d’administration, il doit être aussi le garant d’un environnement de travail qui fait que les gens sont compétents, motivés et engagés à servir le client.

Cette évolution va être favorisée par l’arrivée de logiciels toujours plus intelligents qui vont faciliter et automatiser un certain nombre de tâches de gestion du personnel. D’autre part, des outils prédictifs et l’utilisation du big data aidera les spécialistes RH à mieux comprendre les collaborateurs, à mieux mesurer et mieux évaluer l’impact des différentes mesures prises par le manager sur la motivation des collaborateurs.

Secteur d’expertise: Fabrication, Automobile, Commerce de détail, FMCG, Secteur des Services, Nouvelles Technologies, Consulting, Energies, Santé, Tel-Co, Matériaux de Construction, Construction, Hôtellerie, Immobilier, Luxe, Transport, etc.

 

Tax & Legal

Les innovations technologiques, l’accélération de la mondialisation et l’évolution des attentes des clients, ont ces dernières années, transformé l’environnement juridique. Pour rester compétitif dans un marché en croissance continue, les structures juridiques doivent identifier les tendances émergentes et adapter en conséquence leurs stratégies de la pratique du droit. De nombreuses avancées technologiques dans le secteur juridique sont apparues au cours des dernières années rendant les services juridiques accessibles aux particuliers. Le domaine du conseil juridique en entreprise est confronté à des bouleversements majeurs dus à une nouvelle ère de numérisation et de technologie.

De nouveaux outils de gestion de documents, de logiciels de conformité réglementaire et d’outils de recherche juridiques aident les cabinets d’avocats au quotidien, même si certains avocats refusent encore de voir l’automatisation remplacer leurs méthodes de gestion ; l’analyse du Big Data, les nouvelles données juridiques, et l’informatisation des tâches juridiques standards sont en croissance constante. De même, les nouvelles technologies sont maintenant omniprésentes dans le domaine fiscal.

A l’avenir, les entreprises devront élaborer de nouvelles stratégies pour gérer les changements de l’Administration fiscale. Dans le monde entier les autorités fiscales prennent de nouvelles mesures en effectuant des audits globaux, et les organismes de régulation exigent une transparence totale – ce qui conduit les entreprises à réévaluer leurs décisions de gestion fiscale. Les nouvelles technologies seront utilisées pour contrôler et sécuriser les données, développer une fonction fiscale efficace avec des données précises, et innover avec de nouvelles stratégies.

Secteur d’expertise: Fabrication, Automobile, Commerce de détail, FMCG, Secteur de Services, Nouvelles Technologies, Consulting, Energies, Santé, Tel-Co, Matériaux de Construction, Construction, restauration, Immobilier, Biens de luxe, Transport, cabinets d’avocats, etc.

 

PRÉSENCE MONDIALE – RÉSEAU MONDIAL – PARTENAIRES LOCAUX

Morgan Philips Executive Search est présent à l’international. La mission de nos chasseurs de tête est d’être votre partenaire pour vos besoins en recrutement localement ou à l’international dès lors que vous êtes à la recherche d’experts dans notre secteur d’expertise.

ÉTUDE DE MARCHÉ ET PROFIL DES TALENTS

Notre practice Finance, Ressources Humaines, Juridique & Fiscal est gérée par des experts de l’industrie qui ont une excellente connaissance du marché. Nos chasseurs de têtes aident les clients dans l’évaluation de leur personnel actuel au regard des meilleurs talents disponibles sur le marché.

RECHERCHE ET STRATÉGIES DE RECRUTEMENT

Leader dans le recrutement « des fonctions support », Morgan Philips offre une grande expertise, avec des stratégies de recrutement uniques pour des clients exigeants. En utilisant des processus rigoureux, notre objectif est d’identifier, d’évaluer et d’attirer les meilleurs talents pour votre entreprise.

Avec un outil de sourcing innovant, nous offrons une excellente qualité de service pour un large panel de clients (grands groupes, banques, PME, start-ups, cabinets d’avocats). Nos chasseurs de têtes spécialisés sont à vos côtés pour contribuer à la réussite de votre entreprise.

Missions réalisées récemment

Nos équipes de chasseurs de têtes spécialisées dans la Finance, Ressources Humaines, Juridique et Fiscal sont dirigées par :

Charles du Pontavice

Directeur Général
Suisse

rue de l’Arquebuse, 12 1204 Genève

+ 41 22 807 04 40

Elyas Bozan

Directeur Général
Allemagne

Rhein Main Center Bockenheimer Landstr. 51 60325 Frankfurt

+49 69 9726589 10

Rémi Fouilloy

Directeur Général
Belgique & Luxembourg

74, avenue de la Faïencerie, L-1510 Luxembourg

+352 27 12 53 30 30

Marion Navarre

Directrice Générale
Afrique & Moyen-Orient

37-39 avenue de Friedland 75008 Paris

+33 1 40 73 88 44

Louis Espinassou

Directeur Général Adjoint
France

37-39 avenue de Friedland 75008 Paris

+33 1 70 64 84 80

Abi O'Hare

Vice Presidente | Boston
USA

51 Melcher St. Suite 609, Boston, MA 02210

 
+1 617 315 7321

Antoine Lamy

Directeur Général | Hong-Kong
Hong Kong

Room 1701, 17/F, Lee Garden Five, 18 Hysan Avenue, Causeway Bay, Hong Kong

+852 3656 5888

Patty Yang

Directrice Générale
Taiwan

Rm. 1209, 12F., No.333, Sec. 1, Keelung Rd., Xinyi Dist., Taipei City 110, Taiwan

+886-2-2757 7268
Finance, HR, Tax & Legal