Morgan Philips Group acquiert les activités de recrutement d'Hudson en Europe

Voir
Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Morgan Philips Executive Search Middle East & Africa sera présent à Marrakech et Casablanca les 23 & 24 octobre prochain. A cette occasion, nous vous avons préparé un article sur l’industrie fleurissante de l’automobile au Royaume du Maroc.

 

automobile

Fort de sa proximité avec l’Europe, le Maroc est rapidement devenu au cours des dernières années une plateforme de choix pour les constructeurs et équipementiers automobile.

Le Royaume est ainsi aujourd’hui le premier pays constructeur automobile en Afrique du nord et le deuxième sur le continent après l’Afrique du Sud.

Le groupe Renault, géant de l’automobile Français, en est l’un des principaux acteurs. Le groupe s’est d’ailleurs tourné vers le Maroc en ouvrant une première usine de production d’un 1,1 milliards d’euros à Melloussa, près de Tanger.

En quatre ans, cette implantation a permis au secteur de l’automobile de devenir le premier poste d’exportation Marocain avec 24.4% de ses exportations en 2016. Possédant une capacité de production annuelle de 273 000 véhicules, au moins 80% de la production Renault se voit exporter vers l’international.

Les relations entre le constructeur et le Royaume sont au bon fixe. Les deux parties ont ainsi signé en 2016 un protocole d’accord pour la construction d’une deuxième usine, voisine de son ainée afin d’améliorer productivité et supply chain.

Toutefois Renault n’est pas le seul à s’intéresser au pays du couchant lointain, puisque le Groupe PSA (Peugeot, Citroën et DS) a récemment investi 557 millions d’euros dans une usine de production à Kenitra. Cette usine rentrera en service dès 2019 créant ainsi 4 500 emplois directs ainsi que 20 000 indirects. Contrairement au groupe Renault dont la production s’exporte majoritairement vers l’Europe, l’ambition du groupe PSA est la conquête du continent Africain. La grande majorité de la commercialisation des véhicules se fera donc au Maroc et sur le continent Africain d’ici 2025.

Constructeurs et équipementiers automobiles ont ainsi développé au cours des dernières années plus de 90 000 emplois et chiffre d’affaire de 24 Milliards de dirhams (€2,1 Milliards).

Dans les années à venir, le Maroc continuera d’accueillir d’autres groupes de l’industrie automobile. Hyundai, Ford & Toyota portent déjà un intérêt certain à l’empire chérifien, consolidant ainsi son positionnement stratégique sur cette industrie.

 

 

Sources : http://www.medz.ma/index.php/votre-investissement/par-secteur/automobile/actualites;http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/au-maroc-psa-confirme-ses-ambitions-regionales-15-06-2017-2135597_683.php ;http://www.usinenouvelle.com/article/au-maroc-psa-inaugure-les-travaux-de-sa-future-usine-de production.N552768 ;https://group.renault.com/groupe/implantations/nos-implantations-industrielles/usine-tanger/ ; https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/File/436346http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/renault-le-made-in-maroc-est-au-meilleur-de-la-qualite-de-toutes-nos-usines-563177.html ; http://www.usinenouvelle.com/article/renault-va-tripler-ses-achats-au-maroc-au-sein-de-son-ecosysteme.N386444

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire