Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Où investir en Afrique ? Quels sont les partenaires privilégiés du continent ? Quels sont les secteurs les plus convoités ? Quelles idées se font les acteurs locaux des grands groupes implantés en Afrique ? Voici les questions qui ont intéressé l’Institut Immar, dans le cadre de son étude Africa Leads.

Il y a quelques jours, les résultats de l’enquête Africa Leads ont été révélés au grand public. En se basant sur le Maghreb, sur une partie de l’Afrique australe et de l’Afrique de l’Ouest, l’institut a réalisé une étude permettant de comprendre et de noter le développement du continent. Présentée à l’occasion du grand événement Africa Forum 2019, Africa Leads est le fruit de plusieurs mois de recherche. Un large échantillon d’experts a été sollicité à cette occasion ; pas moins d’un millier de leaders africains a permis d’évaluer l’état d’avancement de l’Afrique.

Différents secteurs ont été étudiés afin d’optimiser l’attractivité du continent. Les grandes idées qui ont animé cette recherche tournaient autour de cette interrogation majeure : Quel regard porte l’Afrique sur le reste du monde qui investit sur ses terres?

Les réponses de milliers d’influenceurs locaux ont permis de tirer les enseignements suivants :

La France n’est plus le partenaire de référence pour l’Afrique. Avec une cote à 21%, elle n’arrive qu’en cinquième position face à une Allemagne qui ne cesse de séduire en termes de partenariats avec 70 % d’opinion favorable. Quant aux Etats-Unis, le géant américain ne cesse de nourrir l’imaginaire de nombreux investisseurs et observe une cote à 34 %. Par ailleurs, les coopérations Sud/Sud sont un autre élément qui transparaît. Il faut désormais compter les pays asiatiques comme grands interlocuteurs du continent, notamment la Chine et le Japon.

Les données récoltées par Africa Leads pourront être réutilisées afin d’enrichir le développement de l’Afrique aussi bien sur un plan économique, éducatif que juridique. Incontournable outil de prévision, cette enquête permettra à différents publics de comprendre les enjeux et les défis qui restent à relever dans la région.

Source : http://afrique.lepoint.fr/economie/ce-que-les-leaders-d-opinion-africains-pensent-08-02-2019-2292271_2258.php

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Les commentaires sont clos.