Morgan Philips Group acquiert les activités de recrutement d'Hudson en Europe

Voir
Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

ia

 

Automatisation, optimisation et aide à la décision

Pour les plus pessimistes, les robots et autres machines intelligentes seront bientôt capables de remplacer tous les humains au travail. Pour d’autres, ces solutions ultra-performantes sont une immense opportunité pour faire évoluer nos métiers. En fait, la révolution est déjà en marche.

Chatbots de marques retail qui dialoguent avec les consommateurs, assistants vocaux intégrés à la domotique pour la gestion de l’habitat, optimisation de la radiothérapie dans le traitement du cancer… Partout, l’automatisation gagne du terrain, grâce à l’accélération du développement de solutions de machine learning par les industriels. Et à une adoption, par les particuliers comme par les entreprises, de plus en plus aisée. Ce qui rend ces systèmes intelligents attractifs et performants ? Leur capacité à apprendre en continu, comme le cerveau humain, mais plus vite et sur des quantités de données massives, pour mieux les valoriser.

Bientôt, toutes les activités de services seront potentiellement concernées. Oxford a demandé à des chercheurs d’estimer le temps qu’il reste à certains métiers avant d’être remplaçables par une I.A. Des outils proposent de mesurer les « chances » que notre emploi disparaisse au profit des robots. Pourtant, les spécialistes de l’Intelligence Artificielle s’accordent à dire que la machine n’a pas vocation à remplacer l’homme. Elle est là pour lui faciliter la vie, lui libérer du temps, optimiser ses tâches pour in fine redonner de la valeur à son travail.

Et dans le recrutement ? Comment se traduisent ces innovations cognitives qui veulent faire de vous des recruteurs « augmentés » ?

 

Un super-assistant intelligent

En s’appuyant sur une I.A, le professionnel s’allègera des tâches répétitives et laborieuses lors des étapes de sourcing et de pré-qualification. Certains outils sont capables de repérer, parmi les milliers de profils des CVthèques, des jobboards ou ailleurs sur le web, la personne dont les compétences cadrent le mieux avec votre besoin métier et votre culture d’entreprise. Qu’elle soit en recherche active ou pas, ce qui vous permet de toucher des talents difficiles à capter en temps normal. Mieux, la solution intelligente s’alimente de l’ensemble de l’empreinte numérique du profil. Posts de blog, réseaux sociaux professionnels et personnels, travaux publiés… toutes les traces publiques laissées en ligne sont à la portée de l’I.A qui, plus rapidement et finement que vous, sait en retirer la quintessence. C’est un atout en termes de gain de temps, mais aussi de pertinence: ces outils analysent le potentiel de « matching » entre le candidat et votre société, non seulement au vu de ses compétences, mais en considérant également des données complexes : savoir-être, centres d’intérêt, profil psychologique, risques, sont autant d’éléments difficiles à identifier en amont d’un entretien, et parfois même au cours de celui-ci.

Et les solutions d’intelligence artificielle applicables au recrutement ne s’arrêtent pas là. Certains programmes peuvent faire passer les premiers entretiens à distance, en vidéo, là encore pour vous faire gagner du temps dans l’écrémage. Ils sont capables de voir et d’interpréter des choses que ne montrent ni un CV, ni une lettre de motivation, d’estimer le degré de réussite d’une collaboration future. Et surtout, ces outils évitent le biais « humain » et les préjugés nécessairement subjectifs de toute rencontre entre deux individus, pour ne retenir que des critères objectifs.

En automatisant les tâches à faible valeur ajoutée et en pré-qualifiant des profils pertinents, l’I.A libère votre temps pour vous consacrer à ce qui fait votre cœur de métier: le recrutement à proprement parler. Où la dimension humaine et le contact direct continueront de primer encore longtemps.

 

robot_ia

 

Le savoir-faire irremplaçable des professionnels du recrutement

En dépit de ces avancées technologiques vertigineuses, l’Intelligence Artificielle demeure surtout un support, une assistance pour les professionnels que nous sommes. Il ne s’agit pas d’être remplacé mais bien de cohabiter avec ces modèles cognitifs, afin d’en tirer le meilleur parti pour améliorer ses process. Certains cabinets de recrutement et de chasse de têtes l’ont bien compris, qui s’appuient déjà sur leurs propres méthodologies de sourcing innovantes pour gagner du temps et viser juste dans leurs recherches.

C’est le parti-pris de Morgan Philips Executive Search, qui renouvelle l’approche du sourcing pour être en mesure de cibler les profils les plus pertinents. Nous nous appuyons pour cela sur une base de données mondiale, connectée et partagée entre tous nos consultants en temps réel, mais aussi sur quatre centres de recherche à travers le monde dans lesquels nos sourceurs travaillent sur toutes les bases de données digitales pertinentes en fonction des missions (Cvthèques, bases de données nationales spécialisées, principales écoles, etc.) ce qui permet d’augmenter de manière significative le nombre de candidats potentiels considérés. Le Club 5000, notre club d’experts, nous donne, lui, accès à un réseau de profils certifiés, recommandés et à haut potentiel, fort d’une communauté d’experts : c’est la mise en œuvre du pouvoir du crowd sourcing. Ensemble, ces précieuses sources d’informations nous permettent une exhaustivité incomparable, en ce qu’elles nous aident à atteindre, rapidement, des candidats d’ordinaire invisibles des radars, souvent passifs car rarement en recherche. De plus, nos missions disposent d’une importante visibilité en ligne, nos annonces étant vues en moyenne 9 millions de fois par mois sur tous les réseaux sociaux ! Autant d’éléments différenciants qui sont le fruit d’une expérience éprouvée et d’une méthode pointue, pensée par et pour les professionnels du recrutement.

 

Le conseil au cœur de nos métiers

Certes, les robots et les systèmes cognitifs vont permettre d’accélérer sur les phases de sourcing, d’effectuer un pré-tri, une pré-qualification pour éviter les erreurs de casting. Mais ceci ne constitue qu’une part de l’activité d’un recruteur et c’est bien la rencontre entre deux personnes qui cristallise l’utilité même de la fonction. Seul un être humain peut convaincre un autre de venir le rencontrer pour parler de sa candidature et d’un éventuel changement. Il n’a qu’à voir le manque de résultats des envois d’InMails sur LinkedIn. 72% des candidats contactés sur les réseaux sociaux par les recruteurs (internes et externes) ne répondent pas aux messages (source : étude Social Talent) et ceux qui répondent ne sont pas forcément les meilleurs. Seul le pré-entretien téléphonique peut convaincre les talents.

Juger de la manière dont un candidat s’accordera au poste et à l’entreprise, estimer l’adéquation entre ses compétences et les besoins réels, apprécier justement ses soft skills, sont autant de champs d’expertise encore réservés à des professionnels aguerris.

Les cabinets de recrutement, de par le nombre de candidats qu’ils reçoivent et la diversité des entreprises pour lesquelles ils travaillent, disposent d’une capacité à cerner les tempéraments, les compétences professionnelles autant qu’humaines et à comprendre les spécificités des marchés qu’ils adressent. Mais surtout, ils savent comment finaliser efficacement un recrutement. Car passée la recherche et les premières rencontres, il s’agit bien de convaincre le candidat ! Une mission qu’on ne pourra jamais confier à une Intelligence Artificielle et qui figure l’essence et l’intérêt même de notre métier.

Alors, considérons l’ère cognitive qui s’ouvre comme une opportunité. Celle de nous aider dans les tâches répétitives et titanesques. En couplant ces possibilités avec les méthodes novatrices que nous maîtrisons, nous avons la capacité de nous recentrer sur notre cœur de métier : rencontrer, évaluer, et déterminer au mieux les chances de succès d’une collaboration future.

 

Lauranne Provenzano


Pourquoi utiliser les services d’un chasseur de têtes ?

>> Découvrez les 10 bonnes raisons d’utiliser les services d’experts en matière d’approche directe.  


Morgan Philips Executive Search

Cabinet de chasse de têtes de cadres dirigeants et d’experts. Nous trouvons pour votre entreprise les meilleurs talents où qu’ils soient.

>> Recruter vos talents, mieux, plus vite et moins cher

Découvrez nos 10 raisons d’utiliser les services d’un chasseur de têtes !


Morgan Philips Group:
>> Solutions Innovantes de Recrutement, d’Intérim et d’Outplacement

 
Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire