Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

art_afrique

Cette semaine, Morgan Philips Middle-East & Africa a visité l’exposition « Art/Afrique, le nouvel atelier », présentée du 26 avril au 28 août 2017 à la fondation Louis Vuitton, à Paris.

Cette première exposition sur l’Art africain par la Fondation Louis-Vuitton a de quoi faire parler d’elle. Si nous avions déjà mentionné l’évènement dans un précédent article, nous pouvons cette fois-ci témoigner de son intérêt et sa qualité.

Au total, ce n’est pas une mais bien 3 expositions au travers desquelles vous pourrez (re)découvrir l’Afrique :

L’exposition principale, « Les Initiés », concentre des œuvres provenant de la collection d’art contemporain africain (CAAC) de Jean Pigozzi, une des plus conséquentes qui existe. Utilisant divers supports et mediums (photographies, vidéos, peintures, sculptures…), l’Afrique subsaharienne y est représentée au travers de 14 artistes.

La seconde est une exposition collective intitulée « Être là » et consacrée à l’Afrique du Sud. Regroupant 18 artistes de générations différentes, tous abordant la problématique du « rôle » à jouer dans une situation économique et sociale bien spécifique. « Etre là » est la représentation même d’une identité sud-africaine au travers de l’art.

Au dernier étage, on retrouve une collection d’œuvres de la Fondation sélectionnées parmi les artistes africains et ceux ayant tourné un regard vers le continent.

De Chéri Samba à Seydou Keïta en passant par Chiurai et Kingelez, « Art/Afrique » met à l’honneur la création africaine d’artistes de toutes origines et générations qui sauront vous faire voyager, souffle coupé.

En attendant une prochaine exposition aussi dépaysante, la Fondation LV s’associe à La Grande Halle de La Villette et propose un billet commun pour l’exposition « Afriques Capitales ».

Dépéchez-vous, vous avez jusqu’au 28 août pour en profiter !

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire