Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Philo

 

Gautam Mukunda a choisi cette citation en épigraphe de son livre Indispensable : lorsque les dirigeants comptent vraiment. Il pose la question de l’impact individuel des dirigeants sur leur environnement. Les conséquences de cette interrogation sur l’ego feront l’objet d’un prochain billet.

Les individus grâce auxquels une organisation fonctionne sont-ils interchangeables ou irremplaçables ? Il me semble que l’employabilité telle qu’elle se matérialise aujourd’hui rend la réponse à cette question relativement vaine (n’y voyez pas là une critique du livre que j’ai beaucoup apprécié). Un poste n’est plus voué à être occupé par un unique individu pendant une longue période et le corolaire est vrai : un individu n’est plus destiné à occuper un unique poste pendant plusieurs décennies. Ceci n’est pourtant pas un constat amer sur l’évolution du monde du travail. Lorsque nous recrutons quelqu’un, quel que soit son poste, nous le choisissons pour ce qu’il a en plus que les simples compétences formelles nécessaires. Le recruteur cherche l’individu qui saura faire évoluer ses fonctions, ouvrir de nouveaux débouchés, apporter des pratiques meilleures ou simplement porter un regard neuf sur des problématiques importantes.

Mais cette fibre innovatrice s’estompe au fil du temps. Elle cède place à une certaine lassitude, un manque d’entrain et le sentiment « d’avoir fait le tour ». Il est alors temps de donner un nouveau souffle à sa carrière. Il est aussi temps pour l’entreprise de donner un nouveau souffle au poste. Dans une société où tout semble avoir déjà été fait, les entreprises doivent, pour survivre, recruter les meilleurs afin d’être toujours plus performantes. Or rares sont les personnes capables de porter un regard toujours neuf sur ce qu’elles font. Ce trait de personnalité caractérise les très grands leaders, ceux dont la vision inspire et se renouvelle toujours. Pour le commun des mortels, le seul moyen d’alimenter sa créativité, son unicité, reste de relever toujours de nouveaux défis.

Les défis sont nombreux dans chaque poste. Il suffit d’assez bien vous connaître pour savoir quand vous n’avez plus rien à apprendre d’une fonction. S’ouvre alors un champ des possibles vaste dans lequel les consultants de Morgan Philips sont en mesure de vous guider.

 

Charles-Henri Dumon , CEO & Founder de Morgan Philips Group

 

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire