Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

PhiliFriday

Marius vient de voir tous ses rêves s’effondrer quand le narrateur des Misérables déclare qu’il « avait trop peu vécu encore pour savoir que rien n’est plus imminent que l’impossible, et que ce qu’il faut toujours prévoir, c’est l’imprévu ». Croire que les choses se dérouleront bien parce qu’on a tout fait pour, ou au contraire, être pessimiste et défaitiste, n’assure ni le succès ni l’échec. Sans cela, bien des gens se lanceraient dans la divination ! Il faut toujours garder à l’esprit que rien n’est impossible et envisager ainsi un grand nombre de cas de figure afin d’être réactif en toutes circonstances.

Prenons un exemple concret : savez-vous ce qui a accéléré la carrière de Maurice Lévy, l’actuel PDG de Publicis Groupe, qui pèse plusieurs milliards ? Il s’est distingué auprès du fondateur historique Marcel Bleustein-Blanchet en raison d’un incendie ! Le jeune Maurice Lévy, alors ingénieur informaticien, avait archivé les données de l’entreprise sur des bandes magnétiques. Alors que le bâtiment brûlait, il a su garder son sang-froid et les a sauvées des flammes. Une semaine après, les affaires reprenaient.

Maurice Lévy avait été recruté seulement un an avant. Une personnalité peut faire la différence ! Evidemment, détecter un talent exceptionnel et l’attirer nécessitent un processus de recrutement à la fois fluide et approfondi. Afin de savoir à qui vous avez affaire, ne vous contentez pas du CV, du parcours, des diplômes… Faites plutôt parler le candidat de ses passe-temps, des sports qu’il pratique, de ses passions. N’hésitez pas à le tester en le déstabilisant. S’il se renferme immédiatement, il ne saura pas garder son sang-froid en cas d’imprévus.

N’évincez pas d’office les profils atypiques, qui ont par exemple beaucoup voyagé, occupé différents postes sans obtenir de prestigieux diplômes.  En France, les entreprises n’en sont pas friandes. Certes, la formation de ces profils-là sera parfois un peu plus longue, mais pensez à la vision out of the box qu’ils apporteront aux problématiques traditionnelles de votre entreprise !

Prêtez aussi attention aux talents juniors : on parle beaucoup de la volatilité de la Génération Y, mais je vous assure que ses représentants sont d’une grande loyauté quand vous les faites grandir et évoluer dans un climat de confiance. De plus, leur fraîcheur leur assure une plus grande motivation. Ils sont jeunes et souhaitent faire leurs preuves. Ils percevront l’imprévu comme un challenge et s’adapteront naturellement et ce sont surtout eux qui pensent l’impossible.

En somme, entourez-vous de talents qui n’ont pas peur de l’impossible !

  Charles-Henri Dumon, CEO & Founder of Morgan Philips Group @CHDumonMorgan

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire