Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Les opportunités d’embauche dans le secteur du Luxe sont nombreuses. Cependant, le vivier de talents demeure restreint. Si de nombreuses marques s’inspirent des pratiques des maisons de luxe pour élaborer leur stratégie premium, seuls quelques acteurs répondent aux codes du luxe. Recruter pour ce secteur nécessite de développer une sensibilité toute particulière aux qualités interpersonnelles. Les maisons de luxe exigent non seulement les meilleures compétences, mais aussi les meilleures attitudes ; chaque employé devant être un ambassadeur de la marque, du personnel de magasin au membre du comité de direction.

 

bruxelles

 

 

  • Le raffinement avant tout

 

Les maisons de luxe se caractérisent par leur histoire, leurs valeurs, leur identité, et leur originalité. Loin des schémas de vente classique, les marques de luxe véhiculent du rêve et non du simple utilitaire de qualité. Toute une histoire érige certains produits au rang de véritables institutions. L’élitisme entretenu au travers des décennies nourrit l’imaginaire de milliers de personnes à travers le monde et se doit d’être entretenu. Or, à l’heure où une mauvaise expérience client peut faire le tour du monde en quelques secondes, les exigences en matière de recrutement atteignent des sommets. La distinction entre haut de gamme et luxe s’établit sur le niveau de raffinement, élevé dans le haut de gamme mais poussé à son paroxysme dans le luxe. 

 

 

  • Le personnel ambassadeur de la marque

 

La frontière est notamment perceptible par la capacité de chaque membre, quel que soit son niveau de responsabilité, à faire entrer son interlocuteur dans l’univers de la marque. Du vendeur en boutique au Directeur des Ressources Humaines, chaque employé maîtrise le « storytelling » et partage les valeurs de la maison de sorte à inviter clients et partenaires dans cet univers d’élégance et d’émotions subtiles. Ces qualités interpersonnelles sont indispensables à l’invitation au rêve par la marque et doivent se coupler à des compétences techniques de très haut niveau. Maîtrise et délicatesse se conjuguent ainsi dans chaque employé assurant la performance tout en cultivant les valeurs d’inaccessibilité, de passion et du sens du détail.

 

 

  • Une douce amertume

 

Les talents conjuguant ces deux éléments clés, compétences et savoir-être conformes aux valeurs d’un groupe de luxe, sont rares. Une difficulté s’ajoute à la complexité du recrutement : les rémunérations du secteur du luxe se positionnent à fonction égale en-deçà de celles d’autres secteurs ouverts à la consommation de masse. Toutefois, malgré ses salaires plus bas, le luxe attire. Le fait de côtoyer chaque jour des créations d’excellence séduit les candidats.  Le luxe cultive le rêve et l’anticipe : afin de rejoindre les rangs d’une grande maison, les talents devront, en plus des compétences interpersonnelles et techniques, conjuguer agilité, réactivité et devancer les désirs des consommateurs. Le luxe ne connait pas la crise !

 

 

Gregory Massart, Deputy Managing Director, Morgan Philips Executive Search Belgique

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire