Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Lors d’un échange récent avec un dirigeant de la place luxembourgeoise dans le cadre de la recherche de son nouveau Directeur Financier, sa définition du profil ciblé s’est conclue par : « vous savez , il me faut quelqu’un de courageux ! ».

url Tentons donc ici d’y voir un peu plus clair, et de définir ce qu’est – ce que peut être – « le » courage, ou « les » courages. Qualité personnelle ou simple compétence ? Trait de personnalité ou notion finalement très vague et multiforme ?

Comment distinguer ce qui différencie le courage de ses « cousins » que sont notamment l’ardeur, l’audace, la confiance, la constance, l’héroïsme, la bravoure, l’hardiesse, le cran, l’intrépidité, la vaillance, la persévérance, la volonté, l’initiative, le culot, la volonté, la fierté, etc.

Dans la vie quotidienne et notamment professionnelle, le terme pourrait être utilisé lors de nombreuses situations que nombre d’entre nous ont forcément rencontrées : faire face à une perte d’emploi, à la remise en cause d’une organisation, ou de ses prérogatives ; se remettre en question et, « prenant son courage à deux mains » décider de se mettre en danger même si « tout va trop bien » conscient qu’une prise de risque serait opportune, voire salutaire…

Dans l’Entreprise d’aujourd’hui où tout va plus vite, plus fort, où les prises de décision sont parfois – et souvent – politiques et où il faut s’imposer, au risque de ne pas exister, la notion de « quelqu’un de courageux » prend tout son sens. Et là, il faut reconnaitre que tout le monde n’a pas en effet ni l’étoffe, ni les capacités de se lancer. Toutes les nuances avec les autres termes cités plus haut sont alors évidentes : on pourrait toutes les reprendre mais pas dans leur définition intégrale. Dire « non » à son patron ou remettre en cause une décision ne doit en effet relever, ni d’une intrépidité stupide, ni de la volonté de se positionner systématiquement comme un contre-pouvoir (bien que parfois cela puisse être nécessaire), ni d’un coup de poker! Il s’agit uniquement d’assumer honnêtement et objectivement ses pensées et sa vision des choses, et de le dire… avec courage.

L’idée est la même lors d’une remise en question sur sa carrière : où en suis-je ? Est-ce vraiment pertinent de me mettre en risque et de changer de structure ? Mais si je ne prends pas les devants, je risque potentiellement de subir la conjoncture, qui est loin d’être porteuse…

« Who dares wins » dit une célèbre devise.

« On dit toujours qu’il faut partir/changer quand on « est au top » plutôt que contraint et forcé. C’est à la fois tellement vrai, et tellement compliqué à accepter et à mettre en œuvre. Travailler son réseau, être en veille active, se rendre un minimum visible, ou être connecté aux bons acteurs sont alors des actions indispensables, et ce à tous les stades d’un parcours. Cela facilite les choses et permet parfois d’éviter de se retrouver au pied du mur, contraint et forcé.

Tentons donc ici une définition du courage dans la sphère professionnelle qui pourrait être la suivante : un état d’esprit d’honnêteté permanente vis-à-vis de soi et des autres. Pour ce faire, un audit préalable sous forme de SWOT (modèle défini par la HBS à destination de l’entreprise à la base) que l’on s’appliquerait en tant qu’individu. Le courage étant donc le dénominateur commun du lancement de la démarche jusqu’à sa transformation.

Le courage devra donc se retrouver et se lire sur le parcours du candidat, s’entendre lors des échanges téléphoniques et pendant les entretiens. Il s’agit d’un exercice global de vérité, d’honnêteté. Reprenons la formule d’Aristote : « le courage est un juste milieu entre la crainte et la témérité ».

Le courage sommeillant en chacun d’entre nous, le passage à l’acte sera l’étincelle qui déclenchera la suite, et pourquoi pas une excellente opportunité professionnelle qui permettra de challenger un parcours qui en avait besoin !

 

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire