Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

La marque employeur permet d’attribuer à une entreprise une personnalité unique et une identité forte. Dans un contexte de guerre des talents, renvoyer une image positive et homogène auprès des candidats est devenu indispensable pour effectuer des recrutements pertinents. La compliance est un vecteur de compétitivité et un facteur de cohésion interne autour de valeurs essentielles. Bien que ce ne soit pas son objectif premier, cette fonction s’avère être un atout considérable dans la formalisation de la marque employeur.

 

 

compliance

 

 

  • La compliance augmente la compétitivité

 

Dans un environnement de plus en plus complexe, les entreprises doivent sécuriser l’ensemble de leurs activités. La compliance est la fonction liée au contrôle et à la gestion des risques relatifs à la concurrence, la corruption ou le harcèlement sexuel par exemple. Les risques sont de natures diverses et sont gérés grâce à la mise en place de programmes et de formations : tous les acteurs de l’organisation sont alors en mesure de les repérer et d’apporter des solutions aux situations ambiguës. La fonction compliance permet ainsi aux dirigeants de faire preuve de plus d’audace, sans minimiser les enjeux. L’entreprise assure sa compétitivité en évitant de se mettre en péril grâce à la mise en place de programmes adaptés aux stratégies risquées. Elle est aussi plus attractive car elle offre des garanties de transparence à ses co-contractants et à ses clients. Les dirigeants voient donc la compliance d’un bon œil car, si elle représente un coût, elle assure par ailleurs de meilleures performances.

 

 

  • Les valeurs fédèrent 

 

La fonction compliance concerne tous les sujets, de manière transversale. Les programmes mis en place nécessitent la formation de tous les salariés. Ainsi, différents pôles de l’entreprise, parfois sans contact, se voient réunis lors de sessions de formation et de sensibilisation aux risques. Le rôle du Compliance Officer est alors de rattacher la mise en place de procédures parfois lourdes aux valeurs défendues par l’entreprise. Donner du sens à ces programmes permet aux collaborateurs de prendre de la hauteur et d’appréhender les procédures supplémentaires non comme des contraintes mais comme un moyen pour eux de participer concrètement à la promotion des valeurs de l’entreprise. La cohésion se manifeste aussi dans l’accompagnement de la prise de décision. Là où un opérationnel devait, sans programme de compliance, prendre des décisions en son âme et conscience, il disposera, après sa mise en place, d’une ligne de conduite claire et transparente à adopter en toutes circonstances et d’un référent capable de l’aiguiller en cas de doute. La compliance contribue donc à mettre en exergue les valeurs d’une entreprise et réunit autour d’elles l’ensemble des parties prenantes.

 

 

  • La compliance constitue un atout majeur dans l’attraction et la rétention des talents

 

Le recrutement repose sur l’adéquation des valeurs des candidats à la culture d’entreprise. Or, la compliance modèle cette culture d’entreprise et met en avant ses valeurs. Elle impacte par ricochet l’attraction des talents, en rendant transparent le mode de fonctionnement d’une organisation. La présentation de valeurs fortes, mises en avant par les entreprises dans leurs annonces d’emploi par exemple, favorise la motivation des candidats qui s’y reconnaissent. Facteur de cohésion, la compliance constitue aussi un atout majeur dans la rétention des talents. Les valeurs révélées par la considération de la compliance dans l’entreprise permettent ainsi de façonner sa marque employeur et de remporter la guerre des talents.

 

 

Aurélie Velghe, Associate Director chez Morgan Philips Executive Search France

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire