Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Les professionnels de la finance qui se lancent dans le management de transition font peu appel aux cabinets spécialisés. A l’aise tant avec les chiffres que sur le plan juridique, ils sont nombreux à créer une société afin d’être indépendants au moment de la facturation. Pourtant, les cabinets de management de transition offrent des avantages notables quant à la gestion de sa carrière.

 

calculette

• Un marché en plein essor

 

Le marché français du management de transition croît de près de 15% par an. Les entreprises françaises se sont familiarisées avec ce modèle et l’élisent de plus en plus fréquemment. Par ailleurs, la morosité du marché de l’emploi conduit des cadres expérimentés à rechercher une alternative à l’attente passive d’une embauche. Il y a donc plus de missions, mais aussi plus de candidats. Or, plus d’un quart des managers de transition se positionnent sur des missions financières. La concurrence s’accroît donc chaque année.

 

• Un accès facilité aux missions

 

Du fait de leur indépendance, les financiers de transition appartiennent à un marché relativement peu visible. Même en disposant d’un réseau efficace, de nombreuses offres de missions passent entre les mailles du filet. En se faisant référencer par un cabinet de recrutement, les managers intègrent une structure qui démarche quotidiennement les entreprises et dont la raison d’être consiste précisément à obtenir la charge du plus grand nombre d’offres possible. Les financiers augmentent ainsi sensiblement leurs chances d’accéder aux offres et de réduire les intermissions qui s’élèvent en moyenne à 4 mois. Ils acquièrent grâce au cabinet une visibilité et une capacité d’action bien plus grandes.

 

• Une aide à la décision

 

En plus d’être plus visibles, les managers de transition référencés dans des cabinets disposent d’outils innovants qui les distinguent des autres candidats. Morgan Philips Executive Transition fonctionne par exemple avec la vidéo. Avant l’entretien, le candidat est briefé sur la mission et l’entreprise. Il enregistre un CV vidéo dans une salle dédiée afin d’assurer un rendu professionnel. Après l’entretien, le candidat réalise cette fois une vidéo de motivation, feuille de route d’environ une minute résumant ce qu’il a compris du poste. Ces deux étapes supplémentaires témoignent aux yeux des recruteurs de l’engagement et de l’investissement personnel du candidat. Elles constituent des tremplins vers la mission convoitée en prouvant la parfaite adéquation entre le financier de transition et les objectifs à atteindre.

 

• Un réseau plus dense

 

Les managers de transition qui travaillent avec Morgan Philips sont membres du Club 5000, un réseau d’experts dense et dynamique qui relaie les offres de missions et permet à ses membres d’en faire bénéficier leurs propres contacts. Les financiers peuvent ainsi se regrouper avec d’autres managers afin de former une équipe de profils complémentaires et offrir aux recruteurs une prestation de service plus globale. Outre les attraits logistiques du cabinet de recrutement, être référencé donne aussi accès à des événements autrement plus sympathiques qu’un entretien d’embauche. Conférences, petits déjeuners thématiques, afterworks… Morgan Philips Executive Transition tâche de favoriser les liens entre les managers autour d’événements enrichissants et conviviaux.

                    Morgan Philips Executive Transition : Talent on demand worldwide

 

 

Sebastien Charmille, Associate Director, Morgan Philips ExecutiveTransition

Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire