Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

photo-1424298397478-4bd87a6a0f0c

L’emploi est mort vive le travail !

Contrats CDI, horaires rigides, lieu unique de travail, sont en voie de disparition pour être remplacés par l’ère de la main d’œuvre à flux tendu : fluide, flexible, juste à temps, experte.

Il y a toujours autant de travail mais surtout pour des intérimaires, des free-lance, des managers de transition…

 

L’entreprise se replie :

Les entreprises économisent des salaires en se recentrant sur leurs métiers de base et en allégeant les activités périphériques : la sous-traitance est en augmentation, ainsi que la délocalisation et une technologie qui travaille seule.

 

La mutation profite à quelques élus :

Internationaux, rois et reines de l’empathie, capables d’utiliser le dernier cri de la technologie de l’information pour traiter et résoudre des problèmes.

 

Des cycles de carrières de plus en plus courts (graphique suit) :

La vie professionnelle est une succession de cycles (comme celle d’un produit), il faut apprendre à se situer sur ces courbes. Il faut veiller à commencer une nouvelle courbe avant d’être sur la pente descendante de la précédente. C’est quand tous les signaux sont au vert qu’il faut se préoccuper de la prochaine étape de sa carrière.

Capture d’écran 2016-04-28 à 18.00.47

 

Charles-Henri Dumon, CEO & Founder of Morgan Philips Group

 
 
Email to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire